Questions

Recherche :

Question 09.12.16 | Age : 15 | Ville : Morelos | Pays : | Sexe :

hallo, grüße von Mexiko Ich bin in der Schweiz geboren und um Hilfe bitten Führung für mein Problem seit 2007 meine Eltern in der Schweiz im Kanton buchs trennte sich die Richter mit meiner Mutter in Mexiko leben entschieden und das 8 Jahre Mein Vater jamas ich meine Alimente mit Hilfe meiner Halbbruder zahlen, die in der Französisch-Schweizer lebt meine Mutter vor zwei Jahren gehen konnte meine Alimente zu lösen, stimmte mein Vater zu zahlen und war nur ein Jahr 11 Monate will nicht mehr weiter zahlen mir meine Mutter ist krank und ab Dezember zähle ich nicht mehr auf meine Zahlung Fütterung wollen, dass jemand mir helfen, dieses Problem zu lösen, ist sehr ernst, da das Verhalten meines Vaters mir gegenüber eine Antwort bitten

Réponse

Hallo,

SOS-Enfants  ist in Geneva und wir spechen nicht deutsch. Du  kannst mehr Informationen  in the website finden:

info@caritas-zuerich.ch


Mon mari s'énerve contre notre fille de 4 ans 09.12.16 | Ville : Geneve | Pays : | Sexe :

Je suis maman de deux enfants de 4 et 1 an. Depuis quelques semaines, mon mari, s'énerve très souvent contre notre fille de 4 ans. Il la gronde de façon disproportionnée et pour des petites bêtises. Au début je n'intervenait pas devant elle, mais essayais de parler à mon mari ensuite pour lui expliquer mon sentiment. J'ai ensuite du calmer le jeu plusieures fois à chaud. Dernièrement, il a comme pété un plomb dans un café car elle avait fait des miettes en mangeant des biscuits. Je n'étais pas présente. L'incident m'a été rapporté. En plus il lui a dit qu'à cause de son comportement il passait pour un mauvais père qui hurle sur ses enfants. Comme si c'était elle la responsable. A nouveau quand je lui ai dit que sa réaction était disproportionnée et inappropriée. Il m'a dit qu'elle se moque de lui et que moi je suis laxiste. Pourtant des adultes présents ont été choqué par la violence de ses propos. Son comportement m'inquiète et cela fait souffrir nos enfants. Je crois qu'il n'en a pas conscience et qu'il souffre également (dépression, autre?) Je lui ai proposé de voir un therapeute, un médecin, seul ou ensemble, mais il répond que tout va très bien et qu'il n'ira nulle part. Que puis-je faire si lui ne veut rien entendre?

Réponse

Bonjour Madame,

Je comprends bien que la situation soit difficile à vivre. Vous vous sentez bloquée car vous avez déjà essayé d’aborder les choses de différentes manières avec votre mari mais pour le moment il ne semble pas comprendre votre inquiétude.

J’ai été attentive au fait qu’il se sente un mauvais père quand il hurle sur votre fille :pourquoi a-t-il besoin de « hurler » pour se faire respecter ? Pourquoi pense-t-il qu’elle se moque de lui ? A-t-il perdu confiance dans ses capacités paternelles ? A-t-il besoin d’être reconnu et validé dans son rôle de père ? A 4 ans, votre fille a probablement pris de l’autonomie et s’affirme peut-être plus qu’auparavant,  a-t-il du mal à se e situer et à adapter son discours et ses actes à son âge?  

En outre , vous dites que votre mari trouve que vous êtes trop laxiste et vous semblez le trouver trop sévère. Serait-il utile de renégocier avec votre mari les attentes et les principes éducatifs que vous avez concernant votre fille ? Il arrive souvent que quand  l’un des parents trouve l’autre parent  trop laxiste, il  se donne le rôle d’être strict pour « compenser ». Dans ce cas, il est utile de rediscuter les limites et de se mettre d’accord entre parents sur ce qui est admis et ce qui ne l’est pas.

Qu’en pensez-vous ?

N’hésitez pas à revenir sur notre site pour poursuivre l’échange

En espérant vous avoir apporté quelques pistes de réflexion,

Bien à vous

 


J'ai des difficultés avec mes deux enfants 04.11.16 | Pays : | Sexe :

Bonjour Je suis la maman de deux garçons, 11 et 8 ans. Nous vivons sans leur papa avec qui nous avons un bon contact. Hier soir, mon fils de 11 ans refusait d'aller au lit à 21h25, il était allé rechercher son iPhone et s'est pose sur la canapé alors que je lui avais dit une heure auparavant que c'était fini le telephone pour la soirée. Du coup, alors que je couchais le petit qui était angoissé à cause d'une dictée le lendemain, j'appelle mon grand pour qu'il aille se coucher "Mais tu es où, pourquoi tu ne viens pas?". Là il me dit d'un ton exaspéré "What?! Je ne vais quand même pas me coucher à 21h25?!?!? "Avec un écouteur dans les oreilles et l'air abruti de pré-adolescent qui sait tout. Il argumentait, j'ai exigé qu'il y aille séance tenante et qu'il me donne son telephone, et devant le manque de coopération, je lui ai donné un claque. Là, mon fils me rend la baffe puis me pousse, je me débats, il se débat, et a voulu me faire un clé au cou pour me faire tomber. Je n'arrive pas à y croire. Il n'a que 11 ans. Comment ose-t-il? Je sais que je ne devrais pas lui donner de claque mais là c'était trop. Le petit me faisait une crise d'angoisse et cette attitude du grand qui n'obéit pas et qui pense qu'il est au dessus de ce que je dis, que ça ne compte pas pour lui, qu'il sait mieux, je ne supporte pas. Que faire? Sinon il n'est pas violent à l'école et a plutôt des bonnes notes. Il fait beaucoup de sport et est très apprécié par tous. Merci de votre aide.

Réponse

Bonjour,

Je comprends bien votre inquiétude : à mon avis, il est important de dissocier les épisodes pour bien comprendre comment cet évènement est arrivé :

Premièrement, votre fils cadet est angoissé par rapport à une dictée. Vous l’avez apaisé mais ressentez encore du stress quand vous demandez à votre ainé d’aller se coucher.  Revenir vers votre aîné si vous êtes encore tendue par les angoisses du cadet vous met dans de mauvaises dispositions et entame votre niveau de patience.  Il ne coopère pas comme vous le souhaitez et son attitude vous agace. Ces évènements, qui arrivent souvent dans les familles,  ont été à ce moment-là difficiles à gérer pour vous jusqu’à en  arriver à une dispute violente. Probablement que lorsque vous êtes calme et disponible vous arrivez à mieux comprendre les demandes et vous faire respecter sans violence de part et d’autre.

Je pense que maintenant que cet évènement est passé, il serait utile d’avoir une discussion  avec lui en lui rappelant les  règles et le cadre (on ne se montre pas violent envers maman ou toute autre personne) mais en lui ouvrant aussi la possibilité de dire sa colère et de s’expliquer sur son geste. Qu’est-ce qui l’a tant dérangé pour s’opposer à vous de cette manière?  Je me permets de vous proposer quelques pistes de réflexion : a-t-il été jaloux du temps que vous passez avec votre cadet alors que lui voulait passer du temps avec vous ? Voulait-il finir ce qu’il faisait sur son iPhone avant d’aller se coucher ? A-t-il d’autres sujets qui pourraient le tracasser ? Souhaite-t-il vous dire autre chose, mais ne trouve pas les mots ? Ou souhaite-t-il tout simplement négocier l’heure du coucher ?

La confrontation est parfois nécessaire, mais il est plus épanouissant pour tout le monde d’activer la coopération. Vous dites qu’il « pense être au dessus de ce que vous dites, qu’il sait mieux » avez-vous l’impression qu’il a besoin de plus d’autonomie ?  Peut-être que dans certains domaines vous pouvez lui laisser un certain choix, mais pas dans les  domaines que vous jugez  importants pour son développement.

En espérant vous avoir donné quelques pistes de réflexion,

Bien à vous

 


Que faire quand un enfant est maltraité? 29.10.16 | Age : 25 | Ville : Genève | Pays : | Sexe :

Bonjour, Ma voisine tape son fils de 8 ans depuis quelques années au début c'était rare mais maintenant c'est tellement fréquent que je ne peux pas fermer les yeux. J'ai appeler une fois la police pour leur demander si ils pouvaient venir et on m'a répondu " on est pas des services sociaux". Enfin voilà, du coup vu que cette personne incompétente ma dit sa je regarde sur internet comment faire car voici la situation : Mère célibataire avec 2 enfants de 2 pères différents et avec son dernier garçon tout va bien mais le plus âgé tout va mal elle l'insulte le tape et le père de ce dernier ne veux pas non plus de nouvelles de son enfant. Je suis enfaite extrêmement choquée que personne ne réagisse tellement c'est flagrant du coup j'aimerais votre aide à qui dois-je m'adresser car sa devait insupportable de rester les bras croisées. Merci d'avance et une bonne journée

Réponse

Bonjour,

Je comprends bien votre inquiétude concernant vos voisins et particulièrement ce garçon. Vous avez bien fait de chercher des solutions pour que ce garçon soit protégé.

Il faut appeler le service de protection des mineurs au 022.546.10.00. A Genève, c’est le seul service habilité à intervenir quand un enfant est maltraité. Une assistante sociale fera une évaluation de la situation et décidera de mesures à prendre pour retrouver un équilibre dans la famille. Parfois, c’est une aide à domicile qui est préconisée et parfois il est nécessaire que l’enfant aille en foyer quelques temps. En tous les cas, l’’assistante sociale prendra le temps qu’il faut pour prendre la meilleure décision pour cette famille.

Vous pouvez les appeler en demandant à garder l’anonymat.

Bien à vous


Famille d'accueil 22.10.16 | Pays : | Sexe :

Est-ce qu'il existe des familles d'accueil quand on a des problèmes avec notre famille ?

Réponse

Bonjour,

Il existe effectivement la possibilité de placer des enfants dans des  familles d’accueil quand il y a des difficultés au sein des familles d’origine, comme des conflits importants, de la maltraitance, la maladie d’un parent ou d’autre chose…. Il faut pour cela faire appel au service de protection des mineurs de ton canton. Une assistante sociale fera une évaluation de ta situation et proposera une solution qui vous convienne.

Si tu me précises le canton dans lequel tu habites, je peux te donner le numéro qu’il faut appeler,sinon  tu peux toi-même chercher sur Internet le service de la jeunesse de ton canton.

En espérant t’avoir aidé,

Bien à toi


<  5 6 7 8 9 10 11 12 13  >  

Pose ta question
Toi aussi, pose ta question